Faculté de Pharmacie de Lille
3, rue du Professeur Laguesse
BP83 - 59006 - Lille Cedex
Tél. : +33 (0)3 20 96 40 40
Fax
Nous écrire

M2 Optimisation thérapeutique:
 De la fabrication à la clinique 

 

PRESENTATION DE LA SPECIALITE


  A l’heure où se développe la médecine personnalisée, il est important de connaître les facteurs de variabilité individuelle des médicaments.
La gestion des facteurs de variabilité permet l’optimisation des thérapeutiques administrées aux patients. Cette optimisation implique une approche transversale intégrant la psychologie, la pharmacotechnie, la pharmacogénétique, la pharmacocinétique, la pharmacologie ainsi que l’étude des mécanismes d’interactions médicamenteuses, source importante de variabilité de réponse chez des patients polymédiqués.
En se basant sur ces constats, nous avons conçu une formation qui englobe l’ensemble des compétences recherchées pour réaliser cette optimisation thérapeutique

 

CONTACTEZ-NOUS


 Toute correspondance est à adresser à l'attention de :
 Melle Gwenaelle ROGER

Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques
Laboratoire de Droit et Economie de la Santé
3 rue du Professeur Laguesse
BP 83 - 59006 Lille Cedex
Tel : +(33) 03 20 96 49 16
Fax : +(33) 03 20 96 43 64

 

EQUIPE PEDAGOGIQUE


 Responsables de la formation :
Gilles LEBUFFE, PUPH en Anesthésie Réanimation 
Pascal ODOU, PUPH en Biopharmacie et Technologie Hospitalières

 L’équipe pédagogique est constituée de chercheurs, d’enseignants-chercheurs, de cliniciens et d’industriels

 

   Orientations scientifiques et professionnelles de la formation

La spécialité poursuit un double objectif correspondant à deux besoins de formation clairement identifiés :

  • Former des futurs médecins et pharmaciens impliqués dans l’optimisation thérapeutique.
  • Initier à la recherche dans les différents champs de l’optimisation thérapeutique (la psychologie, la pharmacotechnie, la pharmacogénétique, la pharmacocinétique, la pharmacologie) des futurs doctorants.

   Organisation (UE, crédits européens)

La répartition des crédits est celle qui a été retenue pour la mention, à savoir

  • Enseignements théoriques = 30 ECTS
       - UE obligatoires communes à la mention = 4 ECTS
       - UE de spécialisation obligatoire = 20 ECTS
       - UE optionnelles = 6 ECTS (choix de 2 UE de 3 ECTS)
  • Stage pratique =  30 ECTS

Les UE obligatoires communes à la mention concernent la réglementation des produits de santé, les statistiques, les outils de la communication scientifique et l’insertion professionnelle.

La première UE de spécialisation obligatoire porte sur l’identification des problèmes pharmaco-thérapeutiques. Cette UE traitera les différents paramètres qui permettent d’identifier les problèmes rencontrés chez un patient issus de sa prise en charge médicamenteuse. Des dimensions d’adhésion et de variabilité au traitement, d’analyse de risque ainsi que de l’aspect pharmaco-économique seront abordés.

La seconde UE de spécialisation obligatoire porte sur les outils de l’optimisation thérapeutique.  Cette UE abordera les différentes catégories d’outils rencontrés dans cette discipline, à savoir : les outils analytiques, pharmacotechniques, pharmaco-thérapeutiques, économiques et issus des systèmes d’information.

La troisième UE de spécialisation obligatoire porte spécifiquement sur la vectorisation et la thérapie ciblée. Cette UE abordera les technologies nouvelles (les techniques pharmacotechniques de vectorisation, et les biotechnologies de ciblage cellulaire) qui permettent de mieux orienter dans l’organisme les principes actifs.

La quatrième UE de spécialisation obligatoire détaille les nouveaux outils de l’automatisation des doses à administrer. Cette UE abordera toutes les techniques qui permettent de réaliser la préparation des doses afin de sécuriser l’administration.

La cinquième et dernière UE de spécialisation obligatoire aborde l’optimisation thérapeutique et la relation patient-soignant. Dans cette UE seront développés les concepts d’éducation thérapeutique, de consultations pharmacocinétiques, d’anamnèse médicamenteuse.

Cinq UE optionnelles seront proposées. Elles concernent des domaines cliniques spécifiques (gériatrie, dermatologie, anesthésie-réanimation, onco-hématologie et infectiologie). Elles porteront sur les pathologies, les thérapeutiques, les formes galéniques adaptées et l’optimisation des thérapeutiques utilisées dans ces différentes disciplines médicales.

Le stage d’une durée minimale de 5 mois sera effectué au sein d’un laboratoire de recherche français ou étranger, d’un service clinique ou d’un industriel du secteur impliqué dans l’optimisation thérapeutique. Il donne lieu à un mémoire écrit et une soutenance orale.

   Les aspects organisationnels
Cette spécialité est ouverte en formation initiale et en formation continue.

Un enseignement de type e-learning avec module d’auto-évaluation sera intégré à la maquette pour les étudiants nécessitant une révision de certains prérequis.

Les enseignements utiliseront le Campus Virtuel de l’université. Certains cours font déjà l’objet de support d’autoformation scénarisé.

La formation à distance pourra également être mise en place au moyen d’enregistrement des enseignements et de podcast.

Ce parcours de Master peut s’inscrire dans le cadre de l’acquisition d’une double compétence hospitalo-universitaire.